Interview bilan de Miss Belgique 2016, alias l’Anversoise de 22 ans Lenty Frans, sur son année en reine de beauté.

"Ce fut une année fantastique", glisse d’emblée Lenty Frans qui devra laisser sa couronne dans deux mois et demi - le 14 janvier 2017 - et participera à Miss World le 19 décembre prochain à Washington. "Avec le voyage au Cambodge (dans le cadre d’une association qui s’occupe de construire une école pour enfants pauvres, ndlr) comme meilleur souvenir. J’aime me sentir utile, le côté humain qui en ressort m’a fortement touchée. Ce qui est génial avec Miss Belgique, c’est que c’est tous les jours différent, il n’y a jamais deux jours les mêmes. Même lorsqu’il y a des choses moins intéressantes ou des jours où je suis moins en forme car cela m’arrive aussi, je reste souriante comme ça les gens ne peuvent pas le voir."

Avez-vous dû faire face à des critiques durant votre règne, comme Laurence Langen (Miss Belgique 2014) à son époque ?

"J’ai eu des critiques négatives au début mais j’ai vite arrêté de lire sur moi ou sur les sites. Soi-disant, je suis blonde et stupide mais c’est vraiment mal me connaître. J’ai quand même réussi mon examen d’entrée en médecine alors que le taux de réussite n’est seulement que de 8 %. Je ne pense donc pas être stupide."

Vous poursuivrez d’ailleurs vos cours de médecine.

"Oui, je suis en 3e année et mon premier examen est le 19 janvier, soit 5 jours après avoir rendu ma couronne. Mes copines sont toujours là, ça n’a pas changé. Je suis contente."

Comment faire pour que les miss soient davantage mises en avant et que le tout soit moins cérémoniel ?

"J’ai eu quelques trucs de télé en Flandre mais sans plus, c’est vrai. Mais en même temps, je suis quand même devenue une BV (Bekende Vlamingen, soit les célèbres Flamands connus, Ndlr.) même si je suis plus connue dans mon village. Il suffit que je mette un chignon dans la vie de tous les jours et alors on ne reconnaît pas spécialement que je suis Miss Belgique (sourire)."

Qui voyez-vous vous succéder ?

"C’est difficile à dire. Je ne sais pas encore. J’ai quelques favorites mais je ne vous le dirai pas encore. Une chose est sûre, c’est que c’est plus facile d’être à côté que dedans comme l’année dernière. Miss Anvers aura fort à faire vu que cela fait déjà deux ans de suite que nos représentantes sont élues. Surtout que les francophones ont du potentiel cette année."

À quoi devra ressembler la Miss Belgique 2017 ?

"Elle devra être très flexible car Miss Belgique est un travail jour et nuit presque. Avec un planning qui change à la dernière minute, où il faut toujours être beau, parler avec tout le monde, etc. C’est très fatiguant. Même me maquiller et me coiffer en 10 minutes, c’est devenu une habitude. J’ai aussi appris que Peugeot quittait le concours et que Miss Belgique allait peut-être se retrouver à pied (sourire). Mais c’est impossible quand tu travailles dans le pays entier. J’ai déjà fait 23.000 kilomètres sur 9 mois. Enfin, on n’a rien à perdre, plutôt tout à gagner avec Miss Belgique. Ma petite sœur y pense déjà d’ailleurs. Tout ce qu’on apprend durant cette aventure restant gravé à vie."


Election de la Beach Babe sur… pilotis

Juste avant le grand défilé qui élira de manière factice la Miss Brussels, Wallonie et Flandre, le traditionnel défilé en bikini et hauts talons s’est déroulé au cœur du palace 5 étoiles de l’Amirandes Hôtel d’Héraklion (là où le célèbre footballeur Gareth Bale passe souvent ses vacances).

Sur une chanson d’Imany tout appropriée (Take-off your clothes), les 30 finalistes à Miss Belgique ont donc mis en avant leurs atouts physiques sur une scène construite au milieu d’un lagon artificiel.

Jugée sur sa silhouette, sa manière de défiler et sur sa beauté, la Beach Babe a ainsi révélé le potentiel des candidates. Et même si certaines avaient des bobos - Cassandre a marché sur une guêpe, l’asthmatique Laurie avait reçu un coup lors de la compétition de Miss Sport qui lui avait alors coupé le souffle et Liesbeth s’y est cassé une dent lors du jeu de l’œuf dans la cuillère - la motivation finale était bien là.

Et pour cause, cette élection donne un accès direct au Top 20 lors de la finale du 14 janvier. Rendez-vous ce lundi pour notre Top 5 ainsi que celui des Grecs. Pour un concours où les jalousies et autres rivalités - on jouait des coudes lors de Miss Sport justement - commencent à se faire ressentir vu que les favorites se dessinent petit à petit.