Jusqu’au 10 janvier, jour de l’élection (diffusée sur AB3), découvrons nos 30 finalistes au concours Miss Belgique 2015. Aujourd’hui, Cheyenne De Coninck, SMS MB 07 au 6665 (1 €/SMS).

Originaire d’Otegem, dans la région de Courtrai, cette jeune de 21 ans étudie les sciences politiques avant de se diriger vers l’option relations internationales. "C’était donc le moment idéal, entre deux études, confesse-t-elle , pour m’inscrire à l’élection." Particularité ? Son prénom, comme son frère (Boaz) et sa sœur (Indigo) aux consonances amérindiennes. "Mon père a toujours tellement adoré les Indiens qu’il a voulu nous appeler par ces noms-là, nous susurre-t-elle. Celle qui a été élue "plus grosse poitrine des Miss Belgique 2015", selon le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, avoue n’avoir aucun complexe. Elle file d’ailleurs le parfait amour avec un futur cycliste professionnel qui répond au nom de Tom (pas Boonen, hein).

Hobbys ? Courir, lire et cuisiner.

Qualité ? "J’aime parler avec les gens, je pense avoir beaucoup de caractère aussi. Je suis persévérante et flexible."

Défaut ? "Perfectionniste. Ce qui me demande une énergie considérable car je veux toujours tout faire bien."

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Indépendante. Mais il y a des gradations dans les motivations des Miss. Beaucoup de concurrence, toutes veulent gagner alors que tout le monde a déjà gagné en faisant partie des 30 finalistes."