Jusqu’au 10 janvier, jour de l’élection (diffusée sur AB3), découvrons nos 30 finalistes à Miss Belgique 2015. Aujourd’hui, Titsia Brabants, SMS MB 09 au 6665 (1 €/SMS).

Née à Mortsel, cette jeune brune de 21 ans est l’une des finalistes de Miss Anvers et étudie le tourisme. "Je suis Miss Élégance et ambassadrice de La Panne (lieu du concours final, NdlR). C’est ma grand-mère qui m’a poussée à m’inscrire car elle me disait toujours que je ressemblais à une princesse (sourires) ." Cette latino (sa mère est mexicaine) a en effet vécu une enfance pas comme les autres… "Comme mon beau-père (qu’elle considère comme son père, NdlR) était garde du corps quand on vivait au Mexique, j’ai beaucoup joué avec les enfants d’Antonio Banderas et Mélanie Griffith, confie celle qui avait environ 8 ans à l’époque du tournage, en 2002, d’Il était une fois au Mexique (Desperado 2). Je ne me rappelle pas grand-chose car j’étais trop petite pour m’en rendre compte et puis, surtout, j’ai signé un contrat de confidentialité, je ne peux donc pas vous dire si j’ai encore des contacts avec eux !" Cette charmante miss, en couple depuis 1 an et au tempérament de feu (fonceuse mais un brin diva), se souvient aussi avoir croisé Angelina Jolie. "Elle était trop belle. En plus, elle m’avait dit qu’elle me trouvait jolie, sourit-elle. Elle a beaucoup de classe, c’est mon modèle."

Hobbys ? Voyager, fitness et yoga.

Qualité ? "Sûre de moi, peut-être trop. Dynamique et je me sens bien devant la caméra. J’aime cette attention envers moi, même si je sais que personne n’est parfait. Mais tu dois toujours être contente de qui tu es. J’ai la chance d’être en bonne santé, alors ma philosophie est de profiter de la vie."

Défaut ? "Je suis de mauvaise humeur, le matin, tant que je n’ai pas mon jus d’orange (sourires) . C’est parce que je n’arrête jamais. Si je veux avoir quelque chose, je vais tout faire pour l’avoir."

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Les langues (elle est quadrilingue : néerlandais, français, espagnol, anglais), savoir représenter son pays, en être fier comme être fier de qui on est. Sans oublier le charisme, faut pas uniquement briller sur scène mais partout."