Les images la montrent en train de faire du "pole-dancing", une danse avec une barre verticale habituellement associée au strip-tease

Miss Michigan devient Miss USA

CHICAGO La nouvelle "Miss USA", première jeune femme d'origine arabe à décrocher ce titre avait à peine son diadème sur la tête, que rumeurs et polémiques ont commencé à apparaître, la dernière en date étant liée à des photos d'un concours de danse "olé olé" qu'elle avait remporté en 2007.

Rima Fakih, 24 ans, qui vit dans le Michigan (nord des Etats-Unis) a été choisie dimanche par un jury de célébrités dont le magnat américain de l'immobilier Donald Trump. Sa victoire a été célébrée par les Arabo-américains et a provoqué un vent de fierté au Liban, son pays d'origine.

Mais rapidement, des blogs conservateurs ont fait d'elle une islamiste masquée, certains établissant un lien entre sa famille et le Hezbollah chiite, bête noire des Etats-Unis, ce que ses proches ont démenti au Liban.

Et les photos apparues sur internet n'ont fait qu'aviver la polémique sur la jeune femme.

Les images la montrent en train de faire du "pole-dancing", une danse avec une barre verticale habituellement associée au strip-tease. Les clichés ont été pris en 2007, lors d'un concours baptisé "Stripper 101" (Strip-teaseuse 101), sponsorisé par une radio locale. Rima Fakih, qui a remporté cette compétition, n'y est pas nue, mais elle y porte un t-shirt moulant et un short très court.

Les organisateurs du concours, tout comme la jeune femme, n'ont pas commenté publiquement ces rumeurs et polémiques.

© La Dernière Heure 2010