Moundir vit un véritable enfer depuis plusieurs semaines et sa contamination au coronavirus. Et ce calvaire n'est pas encore terminé. Ces derniers jours, l'animateur de 47 ans s'adressait aux "complotistes" ne croyant pas au virus sur son compte Instagram. Mais ce vendredi, c'est pour une toute autre raison qu'il s'exprime à ses fans.

Dans une nouvelle publication, Moundir affirme être de nouveau hospitalisé. "Cela fait 48h que je n'ai pas écrit car sur les deux derniers jours, il y a eu comme un virage dans ma convalescence où mon corps a pris cher..." Ce virage, ce n'est autre qu'une embolie pulmonaire découverte suite à un scanner chez son cardiologue. L'animateur télé pensait qu'avec des anticoagulants et les antibiotiques, il n'y aurait plus de problème. Sauf que non. "Des douleurs atroces dignes de se fracturer les côtes apparaissent et je vous jure de ce que j'ai de plus cher au monde, que c'était insupportable."

Direction une nouvelle fois l'hôpital pour l'ex-participant de Danse avec les stars. "Rebelote en urgence", comme l'explique-t-il. Sur place, le verdict tombe : "Le caillot commence à partir mais on m'a décelé un épanchement pleural des poumons, de l'eau en poche, qui crée les douleurs horribles. Il faudra être patient..."

Pour retrouver la forme, Moundir doit désormais subir un nouveau traitement. "Je passe à un anti-douleur très puissant. J'ai six mois d'entraînement physique et un protocole naturopathe avec les meilleurs produits pour récupérer sainement afin que mon corps puisse être lavé de tous les produits qu’on m’a injectés en plus des rayons scanner, IRM…"