People

Thomas Vergara et la famille de Nabilla ne sont manifestement pas au courant des techniques d'investigation policière ! Des SMS très compromettants ont été découverts, attestant la piste de l'agression volontaire de la starlette sur son compagnon.


Nabilla est sortie de prison... mais pas de l'auberge. Le travail des enquêteurs ne s'est pas achevé avec sa libération conditionnelle. RTL a pu savoir que les enquêteurs ont une conviction : celle que la starlette a effectivement poignardé dans le dos Thomas Vergara lors de leur dispute à Coudoux dans le sud de la France en août dernier.

Nabilla est mise en examen depuis novembre pour "violences volontaires avec arme sur concubin". Le couple a pourtant toujours tenu une ligne de défense : c'était accidentel, le jeune homme aurait glissé dans l'escalier pour atterrir malheureusement sur un couteau. Mouais....

Les experts cependant ont une autre version : la blessure, les traces de sang sur la lame du couteau ou les lieux : rien ne peut attester cette version des faits ! C'est un coup volontaire, ils en sont persuadés par des semaines d'enquête.

Plus encore : leurs téléphones portables, de même que ceux de leurs proches ont été "épluchés" et les enquêteurs ont découverts de nombreux SMS compromettants ! Thomas Vergara, pas très au fait des techniques policières manifestement a envoyé des messages depuis le portable de sa mère à son amoureuse dont un : "Je sais bien que tu n'as pas voulu me faire de mal (...) Je t'ai déjà pardonné, je t'aime"

L'agression d'une nabilla en colère semble bien être avérée.

Et ça continue ! La mère de Nabilla a également écrit à la mère de Thomas pour lui dire en substance la même chose, demandant l'indulgence de son "gendre", expliquant que Nabilla n'a jamais voulu le tuer.

L'affaire judiciaire n'est pas terminée mais la fin de l'histoire est désormais connue...