Les versions des deux protagonistes sont contradictoires.

L'affaire Nabilla est loin de connaitre son épilogue. Jeudi, Nabilla et Thomas ont participé à une reconstitution de l'altercation qui a éclaté dans la nuit du 6 au 7 novembre dans une chambre d'hôtel à Boulogne-Billancourt.

Selon nos confrères du Parisien, la reconstitution a duré à peu près 3 heures et, selon le parquet, "les versions avancées sont peu crédibles au regard des constatations du médecin légiste".

Nabilla n'a pas changé son fusil d'épaule: c'est bien Thomas qui s'est blessé seul avec un couteau. Lui se défend et avance "la confusion" affirmant que c'est elle qui lui a porté un coup alors qu'il essayait de la maîtriser.

"Cela ne colle pas. L'arme s'est enfoncée de plusieurs centimètres dans les chairs et il a fallu une puissance certaine pour le porter", a estimé le parquet. 

Les deux protagonistes devraient à nouveau être confrontés très prochainement précise Le Parisien.