Après un échange tendu, la starlette de la téléréalité bloque l’animatrice de Twitter.

C’est aux Maldives que Nabilla a fêté ses 28 ans aux côtés de son mari, Thomas Vergara. Pour l’occasion, ce dernier a mis le paquet en offrant à sa dulcinée le "Himalaya Niloticus Crocodile Birkin" de chez Hermès, un sac à main rarissime entièrement composé de peau de crocodile et qui, en 2017, avait été vendu aux enchères pour environ 380 000 euros… Rien que ça !

Outre les critiques sur la composition et le prix exorbitant du cadeau, c’est la façon dont Nabilla a voulu partager son bonheur aux internautes qui a été critiquée. " Merveilleux moment de complicité où celle qui reçoit un cadeau, le regarde à travers l’écran de son téléphone portable et se filme en train d’étreindre son compagnon. Voici notre époque dans ce qu’elle a de plus répugnant " , peut-on lire sur un compte Twitter parodique.

À la vue du commentaire, Laurence Boccolini en remet une couche : " Parfois, je me filme en train de vérifier si les DLC des Vache qui rit dans mon frigo sont encore bonnes. Ensuite, folle de joie, je me filme en train de danser une gigue écossaise ma tartine à la main. Parce qu’il est 23.45 et qu’elles sont encore ok jusqu’à minuit " , écrit l’ex-animatrice du Maillon Faible.

Vexée, Nabilla s’est empressée de répondre à sa consœur du petit écran. " Décidément, le frigo est votre meilleur ami. Laissez les gens vivre en paix. Merci " , écrit-elle avant de remplacer son Tweet moqueur par celui-ci : "Nous ne sommes pas de la même génération. J’ai du respect pour les anciens… chacun son époque et ses codes. Le mépris vous rend très laide. Souriez plutôt."

Laurence Boccolini rétorque alors : " Chère Nabilla, merci de vous intéresser à ma pauvre personne. J’ai 57 ans et j’encaissais déjà les critiques dans mon métier et vous n’étiez pas encore née. Le sens du mot rabaisser vous échappe. Profitez de la vie, de l’amour et des joies des métiers du cuir " , conclut l’animatrice qui a finalement été bloquée par l’ancienne star des Anges.