People
Au fur et à mesure que l'affaire avance, les différentes thèses tombent comme des mouches. 

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas dans l'affaire Nabilla/Thomas. Et pour cause, à chaque jour, un nouveau rebondissement. La dernière version en date de la starlette de télé-réalité est la contestation des faits de violence de son compagnon à son encontre. Thomas qui la frappait, ne la frappe plus, mais la thèse de la tentative de suicide de Thomas semble également être écartée par les enquêteurs. Ce qui expliquerait donc que Nabilla soit toujours derrière les barreaux à l'heure actuelle.  

Selon jeanmarcmorandini.com, la police ne croit pas à l'hypothèse de la tentative de suicide de Thomas Vergara. Tout d'abord car l'ancien candidat de Secret Story est gaucher et que "le coup de couteau a été porté sur la partie gauche du thorax", écrit le site. Il lui aurait donc été impossible de se porter à lui-même un coup de couteau. Et si le manche du couteau ne portait pas les empreintes de Nabilla, les enquêteurs n'ont pas non plus retrouvé les empreintes de Thomas. Ni même celles de quiconque, "ce qui laisse supposer que le manche a été essuyé, nettoyé, avant d'être jeté par la fenêtre, avec un seul objectif, effacer les empreintes...", relate jeanmarcmorandini.com. 

Les questions restent donc nombreuses sur cette affaire: que s'est-il passé dans la nuit du 6 au 7 novembre dans un hôtel de la banlieue parisienne? L'avenir nous le dira...