Plus que jamais, les Français semblent décidés à se séparer des objets qui dorment dans leurs greniers ou qu'ils ne supportent plus de voir prendre la poussière sur leur cheminée. Du coup, l'émission "Affaire conclue" multiplie les formules et les cases horaires. Elle s'est, une nouvelle fois, offert un prime-time, tourné dans le joli cadre du château de Pierrefonds, au Nord de Paris.

Parmi les vendeurs, il y avait quelques têtes connues, quelques célébrités, venues vendre des objets au profit d'associations dont elles sont les porte-voix. C'est le cas, notamment, de Natasha St-Pier, qui avait décidé de mettre aux enchères une montre Cartier ("abordable", dit-elle), qu'elle s'était offerte grâce à son premier cachet. Las! Si elle espérait en tirer une somme rondelette, destinée à l'association "Petit coeur de beurre", qui aide les familles des enfants atteints de cardiopathie congénitale, elle a, dans un premier temps, dû se contenter de 250 euros, lâchés par Enora Alix.

"Un enfant sur 100 en France naît avec une malformation cardiaque, c'est vraiment beaucoup", a argumenté la chanteuse, qui vit désormais dans les Landes. Un sujet qu'elle connaît bien puisque son fils, Bixente, est atteint de cette maladie. Attentif, L'antiquaire François Cases Bardina a alors demandé à Natasha de parler un peu de son vécu. "J'ai fait comme ces parents, j'ai passé 4 mois d'angoisse avant qu'il puisse être opéré. Les moments à l'hôpital où les familles sont, malgré tout, isolées", a-t-elle expliqué. Avant d'ajouter, sur un mode plus optimiste: "Après, on est contents, mais on a tous ce moment où notre enfant part dans les bras d'une infirmière et moi ça reste un moment marquant de ma vie..."

Des propos qui ont touché le coeur des acheteurs puisque les enchères ont repris pour atteindre, dans la main de François Cases Bardina, la somme de 2000 euros. Auxquels Julien Cohen a ajouté 1000 euros pour l'association, laissant toutefois l'objet revenir à son complice, celui qui a su faire entendre la voix de Natasha.