Hasard du calendrier : alors que Jean Dujardin fait la promo de Brice de Nice 3, sa compagne, Nathalie Péchalat, évoque dans Paris Match la difficulté de vivre avec lui !


"Ce qui m’effraie, ce n’est ni sa noto­riété ni son métier, c’est ce que ça provoque chez les autres : le voyeu­risme, l’agres­si­vité, la malveillan­ce…, explique-t-elle. Si les gens fantasment sur certaines personnes à cause de leur métier, et si l’écran crée ce fantasme, ce n’est pas mon cas. Un métier reste un métier. J’étais disposée à rencontrer quelqu’un, mais je ne fantasmais pas. Je ne suis pas du genre à me faire des films, même si j’ai conscience de ne pas avoir fait le choix le plus facile ! Je ne suis pas jalouse. Je m’intéresse à mon homme, pas à ce qu’il représente. Et puis, nous ne passons pas nos soirées à parler sport ou cinéma ! Cela dit, j’aime l’idée de découvrir d’autres milieux, ça m’aère. Lorsqu’il m’arrive d’aller sur un plateau, je ne dérange personne. Je ne cherche pas à entrer dans ce milieu, à prendre la place de qui que ce soit. Dans ma vie professionnelle, je n’ai rien à prouver : mes preuves ont été faites avant 30 ans ! C’est la raison pour laquelle je n’éprouve aucune frustration, mais uniquement de la curiosité et du plaisir."