La chanteuse avait reçu un million de dollars


VANCOUVER La star canadienne de la pop Nelly Furtado a révélé lundi sur Twitter avoir reçu en 2007 un million de dollars pour se produire devant le clan du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, et a promis de reverser cette somme à des oeuvres de charité.

"En 2007 j'ai reçu un million de dollars du clan Kadhafi pour un concert de 45 minutes devant des invités dans un hôtel en Italie", a écrit la chanteuse sur son compte officiel Twitter.

"Je vais en faire don", poursuit Nelly Furtado, qui a remporté en 2001 le Grammy de la meilleure interprète féminine pop pour son tube "I'm like a bird". Elle n'a pas précisé quel serait le bénéficiaire de ce don.

L'artiste originaire de la province canadienne de Colombie-Britannique (côte pacifique) s'était produite il y a un an lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver.

Nelly Furtado n'est pas la seule vedette nord-américaine de la chanson à avoir reçu de telles sommes du régime libyen: Beyonce, Usher, Mariah Carey et Lionel Richie ont donné des concerts privés pour la famille Kadhafi, selon le New York Times, WikiLeaks et le magazine Rolling Stone.

Ces concerts ont notamment eu lieu sur l'île française de Saint-Barthélémy, dans les Antilles, lors des fêtes du Nouvel An, indique un câble diplomatique américain émis en 2010 et récemment publié par WikiLeaks.

© La Dernière Heure 2011