Le ranch de Neverland, l'ancienne propriété de Michael Jackson, pourrait devenir le dernier parc en date de l'Etat de Californie

LOS ANGELES Mike Davis, membre de l'Assemblée du "Golden State", a estimé mardi que la reprise du ranch situé dans le comté de Santa Barbara par le Department of Parks and Recreation, méritait d'être étudiée. D'après l'élu de Los Angeles, des fans du "roi de la pop" devraient affluer du monde entier pour visiter l'ancienne propriété du chanteur décédé en juin 2009 à l'âge de 50 ans.

Le ranch qui s'étend sur plus de 1.000 hectares abritait autrefois un parc d'attractions et un zoo avec des tigres et des serpents, mais de nombreuses installations ont été démantelées ou vendues après sa mort en 2009.
Le fonds Colony Capital a pris le contrôle de Neverland dans le cadre d'un partenariat avec Michael Jackson, le chanteur signant pour un montant de 35 millions de dollars (27,5 millions d'euros) en 2008.

Il possède désormais Neverland avec la famille Jackson. Un porte-parole de Colony, Owen Blicksilver, a refusé de commenter la suggestion de Mike Davis qui propose un partenariat public-privé, jugeant difficile, compte tenu du déficit économique, que le Département californien des espaces verts puisse acquérir seul la propriété.

Pour l'heure, il ne s'agit que d'une idée. M. Davis a précisé qu'il pourrait présenter un texte ou une résolution sur le sujet après la fin des vacances parlementaires en août. On ignore comment l'Etat pourrait payer une partie du ranch ou s'acquitter des coûts d'exploitation et de maintien de la propriété, en raison des récentes coupes budgétaires dont a fait l'objet le Département des espaces verts.

© La Dernière Heure 2010