Le fameux ranch qu’habita autrefois Michael Jackson coûte trop cher à entretenir et va changer de main…

Vous avez un peu (d’accord, énormément) d’argent de côté et avez toujours rêvé de vous offrir une demeure en Californie ? Vous êtes des inconditionnels du feu roi de la pop? Voici une occasion qui pourrait vous intéresser. Une propriété californienne (dans le comté de Santa Barbara) de 1.085 hectares avec piscines et parc d’attractions va bientôt être mise en vente. Il s’agit du ranch de Neverland (baptisé ainsi en hommage à Neverland, soit le Pays Imaginaire de Peter Pan), propriété imaginée ainsi par Michael Jackson.

L’endroit était géré depuis 2007 par l’entreprise Colony Capital. Cette dernière en avait pris le contrôle afin de couvrir une dette de 23 millions. Mais l’endroit, à l’abandon, coûte très cher à entretenir. Il va donc être remis sur le marché pour un prix qui, selon les spécialistes, tournera aux environs de 60 millions de dollars (bien que le comté de Santa Barbara l’estime à 30,3 millions de dollars).

Neverland avait été acheté par Michael Jackson au début des années 80. Il espérait le transformer en un lieu "à son image" et y a donc fait construire un parc d’attraction et un zoo. En 2003 et 2004, les lieux - décrits par certains comme habités d’une ambiance malsaine - étaient perquisitionnés dans le cadre des accusations pour détournements de mineurs qui pesaient sur Michael Jackson. Le chanteur avait, par la suite, refusé de retourner à Neverland, estimant l’endroit "souillé."

Après la mort de la star, ses enfants avaient fait ôter les attractions et transformé le parc en jardin zen. Paris Jackson envisageait d’utiliser la propriété comme refuge pour des enfants malades. Mais ce projet ne verra pas le jour. "Nous sommes frustrés, amèrement déçus et attristés qu’on en arrive à ça. Malheureusement, Michael a perdu le contrôle de Neverland durant sa vie en raison des conseils d’un ancien manager. Nous espérons que les nouveaux propriétaires respecteront l’importance historique et la nature particulière de cette merveilleuse propriété", a assuré la famille Jackson par l’intermédiaire de son porte-parole.