Si la pandémie de coronavirus ne semble pas être sur le point de s'arrêter, avec une augmentation des nouveaux cas en Belgique et en France aussi, Nicolas Bedos a décidé de relâcher la pression. "Bon, allez, soyons francs: Arrêtez tout, TOUT. Les masques. Les confinements", écrit-il sur Instagram. L'acteur et humoriste semble ne plus vouloir faire d'effort pour endiguer la propagation du virus et encourage même les autres à "vivre à fond". "Tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre quitte à mourir", poursuit-il.

Nicolas Bedos tient néanmoins à nuancer ses propos, en encourageant le port du masque et la distanciation sociale face aux personnes plus fragiles, quand celles-ci le souhaitent. L'acteur fait d'ailleurs référence à son père "meurtri à mort, privé de notre amour", explique-t-il.

S'il est tout à fait conscient que son "texte couvert d'affronts" sera certainement vivement critiqué, il s'en moque. Il a d'ailleurs conclu son message avec une phrase forte: "la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons.”