Ce 29 avril marque les 10 ans du "mariage du siècle" : le Royal Wedding de Kate Middleton et du prince William à Westminster. Une cérémonie grandiose qui avait réuni 2 milliards de téléspectateurs, battant le record de Charles et Diana à plates coutures. À l'occasion des noces d'étain des Cambridge, voici trois anecdotes encore méconnues sur le jour J.

Symbole caché

"Something old, something new, something borrowed, something blue." Selon la tradition, la mariée doit porter "quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose d’emprunté, quelque chose de bleu". Future reine, Kate Middleton s'y est évidemment pliée avec une facilité déconcertante, et a fait preuve d'ingéniosité pour respecter le quatrième et dernier point. La robe imaginée Sarah Burton chez Alexander McQueen comportait un ruban bleu ciel discrètement cousu sur la partie intérieure. Pour le reste, Kate avait opté pour une technique de laçage de la dentelle ancestrale, une paire de boucles d'oreilles neuves et une tiare empruntée à la Reine, respectant ainsi parfaitement la tradition.

Le début du "Kate effect"

"Kate a fait renaître la tendance de la dentelle plus délicate, quelque chose de nostalgique, et aussi remis le voile à la mode", estime la spécialiste en mariage Kate Beavis au sujet de la fameuse robe. Une touche vintage qui fait encore des émules aujourd'hui. C'est le premier tour de force mode de Kate Middleton et le début de ce que l'on appelle encore le "Kate effect". Le 29 avril 2011, la mariée avait également choisi de se maquiller elle-même, sûre de son savoir-faire après quelques cours avec une professionnelle de la maison Bobbi Brown. "Je connais mon propre visage", aurait-elle glissé à ses assistants selon Vogue. Le résultat, subtil et frais avec un oeil charbonneux, a également inspiré toute une génération de mariées.

© AFP

La Reine s'en mêle

34 millions d'euros. C'est la somme dépensée pour ce Royal Wedding hors-norme. Hors-norme, c'est exactement le terme qu'il convient d'employer au sujet du gâteau de mariage du couple. Concoctée par la pâtissière Fiona Cairs, cette pièce montée mesurait un mètre pour huit étages. Un travail d'orfèvre qui a nécessité des aménagements de taille à Buckingham. "J'ai entendu dire que vous démanteliez ma maison", lui a glissé la Reine avec son humour légendaire au moment où elle apportait les dernières finitions. Sans doute la meilleure façon de terminer les cinq semaines de labeur nécessaires à ce dessert historique.