Invité de RTL ce vendredi, Alain-Fabien Delon a donné des nouvelles de son père victime d’un AVC l’an dernier qui lui a valu quatre mois d’hospitalisation. À deux jours du 85e anniversaire de l’acteur, il se voulait rassurant. "J’ai vu passer deux, trois trucs comme quoi ça n’allait pas très bien, mais c’est faux", a-t-il fait savoir, indiquant que pour un homme de son âge, il va très bien et qu’il marche.

Mais ce n'est pas l'avis du principal intéressé, qui n'apprécie pas du tout la période de confinement qu'il traverse. Il s'est également confié à RTL. “Je me porte comme on peut se porter à 85 ans. Il y a des hauts et des bas, mais ça va. Je déteste le mot (ndlr: confiné), je déteste l’ambiance, ce qui nous arrive et ce qu’on nous oblige, ça me rend malade. Je n’ai pas le droit de sortir (...) Dans quelle époque on vit? Excusez-moi de vous rappeler (...) que j’ai connu la guerre et que je n’ai jamais connu ça”.