People

Alors que les médias évoquaient une somme de 4000 euros touchée pour cette séance photo, l'ex-compagne de François Hollande rectifie le tir via Twitter.

Il y a deux jours, Le Parisien dévoilait la somme touchée par l'ancienne première dame pour sa séance de photos retouchées au Japon. Fin septembre, Valérie Trierweiler apparaissait en effet méconnaissable dans une série de photos d'un magazine japonais, Richesse. Un abus de Photoshop avait lissé et aminci son visage, blondi sa blondeur originelle. Bref, elle ne faisait plus son âge.

Cette transformation avait suscité les moqueries et les commentaires sarcastiques des internautes.... Malgré cela, l'ex-femme de François Hollande avait assumé, en légendant une photo d'elle : « Merci @GSergenti pour ton talent et oui photoshop de la part de l'équipe japonaise. #j'ai50ansetjelesais !!! ».

Alors que la somme de 4 000 euros était évoquée pour ces clichés, l'ex-compagne de François Hollande a souhaité rectifier cette information via Twitter en s'adressant à 20 Minutes. Il s'agit en réalité de 800 euros et la somme a entièrement été reversée au Secours Populaire.

D'après le quotidien français,le magazine japonais Richesse compterait publier dans ses trois prochaines éditions des articles sur l'enfance et le passé à l'Elysée de la journaliste. Ces prochaines parutions seraient illustrées de nouvelles photos...