Brad Pitt confirme son intention d'avoir un autre enfant alors qu'Angelina Jolie critique Madonna pour son adoption

LOS ANGELES C'est la nouvelle mode à Hollywood. Qui part certainement d'un bon sentiment. Mais trahit aussi une légèreté malvenue dans ce type de décision. Toutes les semaines, quelques paquets de starlettes ou de divas confirmées annoncent leur intention d'adopter un enfant comme si cela n'avait guère plus de conséquence que d'acheter le nouveau gadget branché.

Voici quelques jours, c'était Britney Spears qui annonçait son intention d'agrandir sa famille... alors qu'elle semble déjà éprouver les pires difficultés à s'occuper d'elle-même. Aujourd'hui, elle est suivie par Jennifer Aniston (voir ci-contre) et le couple Brangelina champion incontesté de la catégorie. Brad Pitt a en effet confirmé au magazine People son intention de donner un petit frère ou une petite soeur à Maddox (5 ans), Zahara (2 ans) et Shiloh (7 mois). Sans préciser de date pour cet heureux événement : "On vous préviendra en temps voulu ."

Dans le même temps, Angelina Jolie, elle, a critiqué Madonna pour son comportement lors de l'adoption du petit David Banda en octobre dernier. "Madonna connaissait les règles aux Malawi, où l'enfant est né, explique-t-elle. C'est un pays où il n'y a pas vraiment de cadre légal pour l'adoption. Personnellement, je préfère rester du bon côté de la loi. Je n'aurais jamais fait sortir un enfant d'un pays où l'adoption est illégale. "

Elle a par ailleurs confirmé son envie d'agrandir sa famille. "Brad et moi voulons encore adopter, même si avoir une grande famille coûte cher. " Notamment en tatouages : elle s'est fait imprimer sur les bras la latitude et la longitude des lieux de naissance de ses trois enfants. Et il faut garder de la place pour les suivants...



© La Dernière Heure 2007