Depuis la sortie, en janvier dernier, de "La familia grande", le livre de Camille Kouchner, le principal accusé - mais toujours présumé innocent - faisait profil bas. Après avoir démissionné de toutes ses fonctions, l'éminent politologue se taisait dans toutes les langues. Dans la famille Kouchner, en revanche, les prises de position n'ont pas manqué, de Bernard - le père de Camille et de son jumeau, victime des actes incestueux - a clairement dit ce qu'il en pensait. Et même Christine Ockrent, la belle-mère pourtant peu épargnée dans le livre, assurait récemment ses beaux-enfants de son soutien. " Nous sommes fiers d’eux et nous les aimons", confiait-elle au magazine S de Sophie Davant, voici quelques jours.

Pour autant, Olivier Duhamel ne resterait pas les bras croisés. D'après les informations du "Point", il préparerait sa riposte et aurait "pris contact avec des éditeurs" pour leur présenter un manuscrit qui serait déjà bien avancé. D'après un de ses proches, qui a préféré rester anonyme, le politologue aurait "hésité entre une interview à la presse et un livre" : "Il a finalement opté pour l'écriture ; son but n'est pas de régler ses comptes mais de livrer sa vérité."

Si les faits qui lui sont reprochés par Camille Kouchner dans "La familia grande" sont aujourd'hui prescrits, il n'en reste pas moins qu'Olivier Duhamel fait l'objet d'une enquête pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans et viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité." Les jumeaux, leur frère aîné et les enfants adoptifs d'Olivier Duhamel ont tous été entendu par la brigade de protection des mineurs de la police. 

© AFP