"On ne veut pas de leur religion, on ne veut pas de leurs valeurs, on ne veut pas de leurs mœurs, on ne veut pas de leur vision du monde", peut-on entre autres lire dans le texte, déjà partagé plus de 17.000 fois.

En préambule figure une simple phrase : "Michel Sardou s'attaque à la pieuvre islamiste". Le chanteur, qui n'a rien à voir dans cette histoire, est déconfit. "Je n'ai jamais écrit cette lettre. Cela fait des années qu'elle traîne sur les réseaux sociaux. J'ai déjà porté plainte il y a plusieurs années pour usurpation d'identité", a-t-il expliqué à l'AFP.

"Je n'ai jamais été raciste de ma vie, ni islamophobe", s'offusquait-il déjà en 2015 sur France Info.

Une fake news persistante

Malheureusement pour lui, cela fait des années que cette lettre tourne. De temps à autre, elle revient sur le devant de la scène. Parfois présentée comme une lettre ouverte à François Hollande ou à Emmanuel Macron, la missive est très souvent associée par erreur au nom de Michel Sardou.

Pourtant, comme l'explique l'AFP, une simple recherche fait remonter l'origine de cette lettre à 2010. A l'époque, aucune mention de Michel Sardou. Le texte était présenté comme issu de l'esprit d'une jeune blogueuse québécoise...