Une nouvelle pièce dans la machine. En mars dernier, Charlène de Monaco retrouvait le Rocher et les siens. Mais les retrouvailles furent de courte durée et les rumeurs loin d'être balayées. Dans un premier temps, il fut écrit que la princesse de 44 ans avait trouvé refuge à Roc Angel, domaine prisé des Grimaldi non loin du Palais. Ensuite, la presse allemande s'est emballée et a assuré que la Sud-Africaine, photographiée sur le tarmac de l'aéroport de Nice, avait traversé les Alpes pour poursuivre son programme de remise en forme en Suisse. Désormais, c'est au tour de la presse italienne d'ajouter sa pierre au chancelant édifice.

Comme à la maison  

Le Corriere della Serra l'affirme : l'épouse d'Albert II a pris la direction de la Corse. Pour faire face aux difficultés, le couple aurait scellé un "pacte secret" qui permettrait à Charlène de jouir d'une totale liberté de mouvement avant la reprise de ses engagements officiels. Son choix se serait donc porté sur l'île de Beauté avec laquelle elle a une relation particulière. "La Corse a beaucoup de points communs avec le pays où j'ai grandi", confiait la mère de Jacques et Gabriella dans les colonnes du Point en 2020. Elle y avait également préparé Riviera Water Bike Challenge, traversée à vélo marin intense entreprise l'été de cette même année. Une seule chose est sûre : Charlène semble encore loin, bien loin d'un retour en bonne et due forme du côté de Monaco.