Le poids du nom Jackson n'est pas facile à porter, et Paris ne le sait que trop bien. À 23 ans, la fille de "MJ" et de l'infirmière Debbie Rowe a déjà eu son lot d'expériences traumatiques et de démons à combattre. Célèbre sans être omniprésente, elle s'est confiée à son amie Willow Smith, également "fille de", dans l'émission "Red Table Talk".

"La pression était difficile"

Celle à qui l'on prête une relation amoureuse avec Cara Delevingne depuis quelques mois y a notamment évoqué sa bisexualité. "L'homosexualité est un peu taboue, ils n'aiment pas parler de ça, ce n'est pas vraiment accepté", a-t-elle déclaré au sujet du clan Jackson, dont les membres sont pour la plupart Témoins de Jéhovah. "J'en suis arrivée à un stade où je les respecte, je les aime, je respecte leurs croyances, leur religion", a-t-elle souligné, consciente qu'il lui faut tracer sa propre route.

Paris Jackson est également revenue sur ses multiples tentatives de suicide et sa santé mentale vacillante. "La pression était difficile et j'étais dépressive", a-t-elle reconnu devant la fille de Will Smith et Jada Pinkett. "Il y a eu des fois où j'ai regretté, d'autres fois non. J'étais bouleversée que ça n'ait pas marché. Mais, des années après, je peux dire que je suis très reconnaissante de ne pas y être parvenue. Les choses se sont améliorées", se réjouit-elle aujourd'hui.