Parolier pour Louane, Jenifer, M. Pokora ou encore Johnny Hallyday, Yohann Malory a été placé en garde à vue ce mercredi 10 mars. Il fait l’objet de quatre plaintes qui vont du harcèlement moral au viol en passant par les agressions sexuelles.

Le mannequin Charlotte Lemay avait dévoilé son histoire dans les pages du Parisien comme la DH l’indiquait le 12 février dernier. Elle avait raconté comment elle s’était fait embarquer dans une soirée avec lui alors qu’habituellement elle refusait. Comment aussi, il aurait glissé de la MDMA, la drogue dite des violeurs, avant de l’embrasser de force sur le trajet pour la raccompagner chez elle.

En story, sur Instagram, elle s’était dite étonnamment soulagée après un an et quatre mois de silence. Elle avait remercié ses proches de l’avoir soutenue. Sans eux, écrivait-elle, jamais elle n’aurait eu le courage de parler à découvert.

Si Yohann Malory dit reconnaître avoir versé de la drogue dans les verres de plusieurs de ses amis, il nie toute agression sexuelle. “J’ai eu beaucoup de copines, parfois les relations ne se sont pas toujours bien terminées mais je n’ai jamais agressé aucune fille”, avait-il à son tour confié au Parisien.