Patrick Bruel est reparti en tournée dans des petites salles pour être au plus près de son public et lui présenter son dernier album, écrit en plein Covid.

Pendant ce temps, un chantier avance bon train dans le sud de la France. L’immeuble de 600 m² racheté par Patrick Bruel, situé au pied de la Sorgue à deux pas du centre névralgique de L’Isle-sur-La-Sorgue, dans le Vaucluse, est démonté pour être recyclé.

Des travaux qui s’inscrivent dans une démarche environnementale et qui ont été labellisés BDM, soit Bâtiment durable méditerranéen, ce qui implique une recherche écologique et un esprit citoyen.

Pas vraiment les qualificatifs que l’on peut accoler à la démarche de l’interprète de "Casser la voix".

En effet, selon le quotidien Le Dauphiné, l’hôtel Leos ouvrira dans un esprit de gîte très haut de gamme en 2024. Il devrait comprendre 49 chambres, un Spa, un restaurant bistronomique, une galerie d’art.

Le prix des chambres devrait logiquement être en rapport avec ce type d’établissements.

Comme "esprit citoyen", cela se discute.