Patrick Sébastien ne décolère pas. Plus d’un an après son éviction, il en veut toujours à France 2. 

Au point de refuser que le service public français lui rende hommage le jour où il disparaîtra. "Je ne veux pas que ces gens-là viennent bouffer sur mon cadavre, a-t-il déclaré sur Sud Radio. Qu’ils ne parlent pas de moi. De toute façon mon épitaphe, je l’ai volée à Jacques Brel, j’en parle tous les soirs sur scène. Jacques Brel, 10 minutes avant de mourir, a dit : ‘Si vous m’aimez, fermez vos gueules.’" Pas sûr que son souhait soit entendu le jour venu.