People

Fatigué, Jamel Debbouze annonce mettre un terme à sa carrière d’humoriste

Pour que je puisse continuer à prendre du plaisir, il faut aussi que je ménage ma monture , a déclaré le comédien de 44 ans au micro de RTL et en marge de la 9e édition de son Marrakech du rire. J’arrêterai en décembre et je sais que je ne remonterai pas sur scène avant des années, ça, j’en suis certain”.

Alors qu’il nous avait confié son “manque de scène” depuis deux ans, voilà que Jamel Debbouze -qui faisait encore un match d’impro à Bruxelles en mars dernier- fait marche arrière. Même s’il nous avait déjà aussi confié avoir “failli prendre ma retraite. “Il va falloir que je me régénère d’une certaine manière, a confessé le compagnon de Mélissa Theuriau dans l’émission Laissez-vous tenter. Si tu me demandes ce que j’ai envie de faire là, aujourd’hui : rien, absolument plus rien. J’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup donné et aujourd’hui, j’ai envie de prendre.”

Épuisé par des années de médiatisation, à enchaîner films ( Indigènes, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, Alad2, etc.) et spectacles (son dernier one man show s’intitulait C’est maintenant ou Jamel), Jamel Debbouze ressent le besoin de prendre du recul afin de redynamiser sa créativité. “ Si je veux pouvoir surprendre, il faut que je me surprenne moi-même et la meilleure manière, c’est d’être en jachère. Laisser le corps et l’esprit se reposer pour aller chercher des choses neuves ou en tout cas, intéressantes.”

Si l’humoriste n’a pas précisé combien de temps durera cette pause carrière, il compte profiter de ce retrait médiatique pour profiter de sa famille qu’il a laissé un peu de côté à en croire ses propres dires récemment dans Version Femina. Mélissa est très forte, j’ai fait la meilleure chose de ma vie en l’épousant, confesse le père de Léon Ali (né le 3 décembre 2008) et Lila Fatima (née le 28 septembre 2011), respectivement âgés de 10 et 7 ans et qui sont le fruit de son mariage avec la journaliste Mélissa Theuriau. C’est une mère formidable, elle gère tout ça de main de maître, je ne sais pas comment elle s’y prend. Elle travaille et s’occupe de tout, et moi, je rentre de tournée en superhéros. Elle fait tout le travail, la pauvre, c’est elle qui a toute la charge mentale. Je le sais et c’est moi qui récolte les lauriers.”