L'ancien Libertines n'a rien trouvé de mieux que de chanter l'hymne nazi lors d'un festival...


MUNICH Selon diverses sources, déjà lors d'un concert à Anvers jeudi dernier, Peter Doherty aurait recouvert d'une croix gammée un disque des Libertines tendu par un fan.

Le chanteur britannique Peter Doherty a provoqué un scandale lors d'un festival de rock à Munich en entonnant "Deutschland, Deutschland über alles", l'hymne des nazis, ont indiqué lundi les organisateurs. Le chanteur des Babyshambles, connu pour ses frasques et sa consommation de drogues, s'est fait huer par le public mais a continué de chanter jusqu'à ce qu'une animatrice de ce festival pour jeunes lui enjoigne de quitter la scène, rapporte la presse munichoise.

"Nous avons décidé d'interrompre le passage de Peter Doherty sur scène dès que possible", ont expliqué les organisateurs dans un communiqué. Ce festival, organisé par la radio publique bavaroise, a également été diffusé en direct sur les ondes.

"Deutschland, Deutschland über alles" est la première strophe du "Chant des Allemands", l'hymne national de l'Allemagne. Elle a servi d'hymne aux nazis sous Adolf Hitler qui en ont fait un chant pangermanique. Cette strophe n'est pas interdite officiellement, mais n'est plus chantée depuis la Seconde Guerre mondiale. Le troisième couplet de ce Chant des Allemands a été adopté comme hymne national après la Guerre.

© La Dernière Heure 2009