“Au Panthéon de la connerie, on a atteint le sommet du déraisonnable"

BRUXELLES Les médias en ont-ils fait trop sur le décès de Thierry Roland, en particulier TF1 et France 2 qui lui ont consacré la quasi-totalité de leurs JT samedi ? Interrogé sur ce sujet par nos confrères du Soir , François De Brigode est convaincu que trop c’est trop. Au Panthéon de la connerie, on a atteint le sommet du déraisonnable.

Une petite phrase reprise ensuite sur Facebook et qui a vite enflammé les réseaux sociaux ! “Que les plus jeunes retiennent bien pour qu’on ne recommence pas la même connerie lors de la disparition de François De Brigode , a rétorqué ainsi un internaute. Le journaliste de la RTBF, lui, assume. J’espère bien qu’on retiendra la leçon et que le jour où je mourrai on ne fera pas autant sur moi. Il y a plus important que le décès d’un présentateur de journal télévisé .” Et de préciser sa pensée : “Quand je parle de Panthéon de la connerie, je vise évidemment les excès dont ont fait preuve TF1 et France 2, pas Thierry Roland lui-même. Maintenant, je n’ai rien particulièrement contre lui, ni pour non plus, mais selon les spécialistes il n’y connaissait pas grand-chose techniquement au foot et ses dérapages racistes n’en faisaient pas un exemple.”



© La Dernière Heure 2012