C’est vrai, Michel Polnareff a tendance à dégainer facilement quand on s’attaque à sa personne. Mais cette fois-ci, il faut reconnaître que Calogero et Benjamin Biolay lui ont tendu la perche pour être battus. Dans un entretien croisé accordé à Paris Match pour la sortie - reportée ! - de Centre-Ville, le nouvel album du premier réalisé en collaboration avec le second, les deux artistes ont taillé un costume à l’interprète du "Bal des Laze". Si tous les deux font l’éloge de l’artiste qu’ils classent parmi les plus grands, ils ne manquent pas non plus de déplorer les ravages provoqués par son exil américain et la piètre qualité de ses dernières productions.

"Le jazz-rock lui a fait beaucoup de mal, il me semble, fait remarquer Calogero qui se lamente de la qualité des musiciens qui accompagnaient sur scène Polnareff lors de son retour scénique en 2007. "Je n’ai pas compris pourquoi il n’avait pas fait appel à de bons musiciens français qui connaissaient ses chansons. Ça aurait été tellement plus chic… Son bassiste, ce n’était pas possible."

L’intéressé a répliqué à sa manière, sur Twitter jugeant qu’on a besoin de lui pour faire parler de soi. Il a ensuite asséné un violent uppercut : "Benjamin Biolay & Calogero collaborent pour un projet musical commun = les Co-Vides." Chercher Polnareff, c’est le trouver…