People

Jusqu’à ce samedi, jour de l’élection diffusée en direct sur AB3, découvrons nos 30 finalistes à Miss Belgique 2016. Aujourd’hui, Candice Ditlefsen. SMS MB27 au 6665.

"J’ai toujours voulu participer, raconte la joviale Miss Brabant wallon (Dion Valmont), Candice. Mais il fallait 18 ans donc me voilà. Après, avec le boulot, ce serait trop tard." En effet, s i la boulangerie-pâtisserie-chocolaterie est son hobby, elle en a aussi fait ses études. Paradoxal pour une Miss, non ? "C’est vrai qu’il faut faire attention à sa ligne et que, du coup, c’est tentant de se servir des restes. En plus, mon péché mignon reste les fraises, les framboises ou… les trucs au chocolat (sourires) !"

Celle dont la sœur, Chloé, est connue des enfants grâce à sa participation à divers concours de chant dont Eurosong for Kids 2008 ou The Voice Belgique insiste sur un point : "La Miss n’est pas qu’un objet commercial et n’est pas juste là pour les bonnes causes; c’est aussi un package global de sympathie, de beauté, de valeurs et de classe !"

Hobbys ? "Pâtisserie et fitness. Même si ma toute première passion reste la danse, j’en ai fait dix heures par semaine entre classique, jazz, contemporain et claquettes."

Qualité ? "Positive, drôle et souriante."

Défaut ? "Au début, j’étais plutôt réservée, je restais dans mon coin. C’est stressant de se présenter et d’être jugée tout le temps !" Complexe ? "Mes pieds, je déteste les pieds de manière générale et mes trop fins sourcils."

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Ne pas être trop sûre de soi ni hautaine. Pas trop grande gueule en somme, être discrète quand il faut et ne pas se plaindre."