Francis Lalanne était proche des jumeaux scientifiques. Il est venu faire ses adieux aux deux frères hier à l'église de la Madeleine, à Paris.

Le quotidien français Le Parisien en a profité pour lui poser quelques questions. L'artiste aux multiples facettes s'est ainsi livré sur sa relation avec Igor et Grichka Bogdanoff: "C’était deux frères d’âmes. Des êtres de lumière. Dès qu’on s’approchait d’eux, on y voyait plus clair. Même si on a la chance d’avoir vécus des moments à leurs côtés, on se dit qu’on n’en a pas eu assez. Ce ne sont pas des gens qu’on peut quitter facilement. Quand ils s’en vont, c’est une partie de nous qui part avec eux", raconte-t-il.

Par ailleurs, Francis Lalanne a été également interrogé sur la possibilité que les deux frères soient encore vivants s'ils avaient été vaccinés. Ils sont en effet décédés des suites d'une contamination au Covid-19. Ce dernier a alors réaffirmé sa position à l'encontre du vaccin contre le coronavirus: "J’ai fait le même choix. Encore un point de vue qu’on partageait ensemble. Ce n’est pas un vaccin mais un traitement expérimental qui ne procure pas l’immunité. Dire que c’est un vaccin, c’est de la publicité mensongère", argumente-t-il. "Le vaccin ne les aurait pas protégés davantage, certainement pas", conclut le chanteur.