Le procès du Dr Murray, poursuivi pour homicide involontaire pour la mort de Michael Jackson, est entré lundi dans sa 6e semaine.


LOS ANGELES Le Docteur Murray, jugé à Los Angeles pour la mort de Michael Jackson, a déclaré lundi au juge de l'affaire qu'il n'avait pas encore décidé s'il comptait témoigner ou non à son procès. Au juge Michael Pastor, qui lui rappelait lundi son droit constitutionnel à témoigner ou à garder le silence, le Dr Conrad Murray a répondu: "J'ai encore besoin de temps, je n'ai pas pris ma décision. Cela dépendra de la suite du procès".
Il devrait probablement faire connaître sa décision mardi après le passage à la barre du dernier témoin de la défense.

Le procès du Dr Murray, poursuivi pour homicide involontaire pour la mort de Michael Jackson, est entré lundi dans sa 6e semaine.
Le Docteur White, un témoin clé de la défense, a été contre-interrogé par le procureur David Walgren, puis interrogé par Michael Flanagan, l'un des avocats de la défense. Son témoignage doit se poursuivre mardi.
Le docteur White devait être le dernier témoin de la défense mais cette dernière a annoncé lundi qu'elle appellerait un témoin supplémentaire, l'experte qui a créé les graphiques du docteur White illustrant ses théories sur la mort de la star.

Le parquet a annoncé pour sa part qu'il rappellerait son propre témoin clé, le docteur Steven Shafer. Selon l'autopsie, le roi de la pop est décédé le 25 juin 2009 d'une "grave intoxication" au propofol, un puissant anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité du Dr Murray, qui a reconnu lui en avoir administrer le matin de sa mort.

© La Dernière Heure 2011