"Je ne sais pas si je dois remercier la Sonuma -les archives audiovisuelles- d'avoir exhumé ce...ce truc...", écrit-il en partageant la vidéo de son interview lors d'un championnat de scrabble où il faisait partie de l'équipe de l'Ouest (Bruxelles). "Bon, ça date de 1998, et je suppose que je vais mériter tous vos commentaires qui seront, évidemment, bienveillants !"

Un sport mental qui demande de la concentration comme précise le reportage. "Il faut rester attentif dès le début de la partie, explique Jérôme le Maire, aka Jérôme de Warzée au micro de la RTBF. Il y a beaucoup de mots de vocabulaire qui ne sont pas très connus du commun des mortels et qu'il faut aller chercher." Après avoir donné un exemple étonnant faisant référence à l'anglicisme (admis dans l'officiel du scrabble), le champion précise qu'il "ne fallait pas s'endormir et, malheureusement, je me suis endormi." Jérôme de Warzée avait déjà beaucoup d'humour il y a 23 ans! Surtout que l'humoriste, au look "différent", commente lui-même sa publication... "Je crois que ce qui me met le plus mal à l'aise, c'est que j'ai encore ce pull..."

Ses camarades (Kody, etc.) et les internautes s'en moquent gentiment: "Je pense que Jérôme est né sans cheveux"

Les commentaires moqueurs -dont ceux de ses camarades du Cactus- ne se sont pas fait attendre. A commencer par Kody. "Bientôt le biopic : "The sleeper" l'histoire d'un champion...Peut-être le plus grand!" Ou le comédien Damien Gillard (Alexander De Croo dans le Grand Cactus): "Désolé mais le verbe « riourayeter » n’existe pas." Sans oublier David Jeanmotte. "C’est magnifique. Bravo Jérôme!" Et même la famille s'y met (Isa de Warzée): "C'est l'époque où tu faisais la chauve souris dans ta chambre!"

Et voici quelques commentaires drôles des internautes au sujet de l'humoriste âgé aujourd'hui de 51 ans. "Nous avons notre champion, maintenant il nous faut trouver un mercredi soir de libre!" ; "Je pense que Jérôme est né sans cheveux"; "C’est dingue comme vous n’avez pas vieilli ou……comme vous aviez l’air vieux quand vous étiez jeune" ou encore "Riz, rail, thé, fort!"