LONDRES Le respect, c’est toujours plus facile d’en parler et de le chanter que d’en faire montre. Jay-Z, qui en a fait le titre d’une de ses chansons, est ouvertement attaqué par le Daily Mail sur ce thème : “Jay-Z est une méga star et c’était évident qu’aucune personne blanche n’était la bienvenue dans son espace VIP, tandis que l’accès était libre pour les personnes noires , écrit la journaliste Kim Dawson. C’était clairement à la tête du client ! Je n’ai jamais été aussi intimidée. Je me suis sentie comme un chien galeux.” Le porte-parole du rappeur a déjà déclaré que les gardes avaient été engagés par la boîte de nuit. La question est dès lors de savoir de qui ils tenaient leurs instructions...



© La Dernière Heure 2010