People

Une jeune femme mystérieuse dans les médias, mais très active sur les réseaux sociaux.


Depuis plusieurs jours, le nom de Michel Houellebecq est sur toutes les lèvres. L'auteur français sort son nouveau livre le 4 janvier prochain, Sérotonine. En septembre dernier, ce n'est pourtant pas pour ses livres que Houellebecq a fait parler de lui, mais pour son troisième mariage avec une certaine Qianyum Lysis, de 20 ans sa cadette. Une vraie surprise. Carla Bruni avait immortalisé l'événement sur son compte Instagram.


De Qianyum Lysis, on connaît peu de choses. Originaire de Shanghaï, elle rencontre Michel Houellebecq dans le cadre de ses études à La Sorbonne comme le rapporte le magazine Gala. Elle rédigeait alors un mémoire avec comme objet d'études... Michel Houellebecq. Leurs apparitions publiques sont rares. En septembre 2016, ils se rendent à la remise du prix Frank Schirrmacher à Berlin. Un an plus tard, ils s'affichent lors d'une exposition à la salle Shirn Kunsthalle à Francfort.

Qianyum Lysis et son époux ont un point commun : ils sont tous les deux très farfelus et fantaisistes. Il n'y a qu'à voir le compte Instagram de l'intéressée. Lysis, comme elle se fait appeler sur le réseau social, expose le quotidien du couple. Il y a les photos du chien, Max, très complice avec son maître, d'autres avec Gerard Depardieu où Qianyum Lysis semble avoir passé un excellent moment avec le #cestextra.


Et comme le ridicule ne tue pas, elle met régulièrement en scène son époux dans des photos montages surréalistes. On découvre ainsi le couple avec des arcs-en-ciel à la place des yeux. Encore mieux, cette photo de l'écrivain, la moue boudeuse, sur une plage de Tenerife avec une coupe de Dragon Ball Z et une pluie de coeur autour de lui.


Qianyum Lysis ose aussi. On la découvre dévêtue sur quelques unes de ses publications. Adepte de calligraphie, elle tient également un compte Tumblr nommé Lizizette où elle poste des poèmes en chinois et en français. Monsieur et Madame Houellebecq ont un autre point commun : l'amour des mots.