Après avoir régné 62 ans sur les concours de Miss, Geneviève de Fontenay tire sa révérence.

La semaine dernière, Geneviève Suzanne Marie-Thérèse Mullman, plus connue sous le nom de Geneviève de Fontenay, faisait ses adieux aux concours de Miss après 62 ans de bons et loyaux services. C’est d’ailleurs avec beaucoup d’émotion que celle que l’on surnomme la Dame au chapeau a remis, pour la dernière fois, l’écharpe de Miss Prestige National à Emilie Secret, Miss Picardie, samedi soir, au Paradis des Sources.

Mais quelles sont les raisons qui ont motivé Geneviève de Fontenay, âgée de 83 ans, a renoncé aux concours qui traduisent une vie de travail et, surtout, de passion ? "Je crois que je ne me sens plus dans l’air du temps. Ou plutôt, je ne me sens plus trop en accord avec ce qui me semble marcher aujourd’hui", explique l’ancienne Présidente de la Société et du Comité Miss France, devenue Présidente du Comité Miss Prestige National, concours qu’elle crée en 2010 après un conflit avec Endemol et donc, son départ du Comité Miss France.

Celle qui a été élue Miss Élégance en 1957 n’a d’ailleurs épargné personne lors de son discours d’adieux et n’a également pas mis de côté son franc-parler habituel : "Les stars maintenant, c’est Nabilla et sa poitrine farcie. C’est Zahia qui sert de dessert à un footeux. Je ne me sens plus du tout à l’aise dans cette société qui part en vrille", déclare Geneviève de Fontenay qui s’en était déjà pris à Nabilla et à ses formes généreuses en 2004. La starlette de la téléréalité n’a d’ailleurs pas tardé de réagir aux commentaires de l’octogénaire sur les réseaux sociaux en publiant "Bon débarras" et "Je crois qu’elle a pété un câble" sur Twitter.