De Sonia Dubois à Marianne James : ces stars qui ont fondu.

C’est avec beaucoup d’humour que Sophie Favier évoque ses rondeurs et, à un moment de sa vie, ses kilos superflus. "Je suis arrivée à 79 kilos pour 1,68m. Je n’ai jamais eu une silhouette gracile, j’ai toujours été ronde, mais je n’avais jamais atteint ce point culminant. J’étais devenue un petit culbuto." Comme beaucoup de femmes, célèbres ou pas, elle a essayé les régimes (dont Dukan, qui lui a fait perdre 10 kilos et autour duquel elle a écrit un livre) avant d’opter pour un style de vie plus sain et… des rondeurs qu’elle assume. D’autres stars du petit écran ont connu le même genre de parcours.

Sonia Dubois, journaliste et chroniqueuse dans Frou-Frou, a perdu 55 kilos ! De son expérience, elle a tiré un livre, Maigrissons ensemble. Puis d’autres, autour du même thème.

Maurane aussi a retrouvé la forme, grâce, pour ce qui la concerne, à Weight Watchers, méthode qu’elle a vantée et promue. Mais elle continue de penser qu’une femme est belle avec des rondeurs.

Idem pour Amel Bent qui a également fondu grâce à Weight Watchers qu’elle n’a jamais considéré comme un régime mais comme un programme pour réapprendre à manger correctement. "Je ne veux pas subir les diktats de la mode et de la beauté. J’aime les femmes rondes, avec des formes, elles doivent prendre conscience qu’elles sont magnifiques quand elles assument leurs rondeurs !"

Marianne James a beaucoup joué au yo-yo. Elle confiait d’ailleurs récemment dans une interview qu’elle avait perdu 140 kilos dans sa vie ! Il faut dire qu’elle a commencé tôt puisqu’elle s’y est mise pour la première fois quand elle avait 16 ans. Aujourd’hui, elle pense que "le plus important, c’est que je sois bien dans ma peau. Et ce ne sont pas des paroles en l’air. Je vais vous répéter une phrase que certains ne comprennent pas : ‘La beauté intérieure finit par se voir’ . Ma famille, le bonheur : tout cela apparaît sur mon visage. C’est mieux que le bistouri !"