Dominique, la première épouse de Renaud, raconte (dans la biographie Renaud, paradis perdu) pourquoi et comment il a sombré dans l’alcool. 

C’était suite à la mort tragique de Coluche en 1986.

  "Anéanti par le chagrin, il a fait la guerre aux médias. Du coup, il a cru que tout le monde le détestait", précise Dominique Quilichini. "Ça a été dramatique. Il s’est mis à avoir peur de la mort. Il était submergé par l’angoisse." Celle qui a fini par le quitter après 15 ans de relation suite à son alcoolisme aussi fatiguant qu’interminable conclut par ces mots : "Je somatisais en permanence. Je suis restée allongée des mois sans pouvoir bouger, incapable de mettre un pied dehors, trop épuisée pour seulement me tenir debout ou m’asseoir."