Oui, Renaud a bien été hospitalisé ces derniers jours. Non, il n’a pas été opéré du cœur. Tant son frère David Séchan que sa fille ont tenu à tordre le cou à la rumeur qui a affolé la toile et les médias en fin de semaine dernière. Dans son édition de vendredi, le Midi-Libre annonçait en effet que le chanteur avait été admis à l’hôpital et qu’il se remettait d’une opération au cœur.

Contacté par Le Figaro, David Séchan a assuré qu’il n’en était rien. Si Renaud a été admis dans une clinique proche de Montpellier, c’est en raison d’un emphysème, une maladie pulmonaire qui se caractérise par la destruction des parois des alvéoles des poumons. Un mal qu’il aurait contracté en raison de sa consommation astronomique de tabac. Dans un entretien accordé très récemment à Paris Match, il disait fumer trois à quatre paquets par jour et ironisait en affirmant avoir “les poumons d’un ado de 18 ans”.

Lola est de sortie

Dimanche, c’est sa fille Lola qui s’est fendue d’un message sur Instagram. Elle dit renoncer à participer à Inktober, un défi qui consiste à publier des dessins durant tous les mois d’octobre. En ce mois mouvementé explique-t-elle, “la présence en chaire et en os prime sur la présence dans les réseaux sociaux ou la presse.” Elle accompagne sa publication d’une photo d’elle sur une balançoire avec son père lors d’un Zénith, en 1988. Et elle ajoute : “Rien n’a changé depuis. Toujours ensemble sur la même balançoire.”

Depuis son retour triomphal en 2016 avec l’album Renaud (plus de 750 000 exemplaires vendus !), les rumeurs sur l’état de santé de Renaud font régulièrement couler de l’encre. Une cure pour en finir une fois de plus avec l’alcool par-ci, une chute avec fractures des poignets par-là, il y en a pour tous les goûts, même de plus catastrophiques. De son côté, le chanteur se contente de répondre en acceptant les selfies avec les fans de passage à l’Isle sur la Sorgue, là où il réside, et qui, immanquablement, se retrouvent ensuite sur les réseaux sociaux.

Une expo et un double album hommage en édition limitée

Malgré les conditions sanitaires qui ne sont évidemment pas propices pour les déplacements, notamment vers la France, rappelons que la Cité de la Musique de Paris accueille à partir du 16 octobre une exposition consacrée à l’interprète de “Mistral gagnant”. Elle s’intitule Putain d’expo. Et depuis vendredi, un double album hommage est également disponible en édition limitée.

© D.R.

The totale of la bande à Renaud rassemble les 2 CD La bande à Renaud parus en 2014 sur lesquels apparaissaient Cœur de Pirate, Nolwenn Leroy, Olivia Ruiz, Arno, Nicola Sirkis ou encore Benjamin Biolay. Cinq inédits s’y ajoutent : Tryo, Vincent Delerm, Gaëtan Roussel et Gauvain Sers, le petit protégé du chanteur dit énervant qui a eu l’honneur des premières parties de sa dernière tournée en date. Ils y reprennent respectivement “Marchand de cailloux”, “Petite”, “Viens chez moi, j’habite chez une copine”, “Baltique” et “Société tu m’auras pas”. Un livret de 72 pages complète l’ensemble dont Renaud est manifestement très fier. “Merci beaucoup infiniment à vous tous, mes aminches, mes frangins, mes potos. Avec vous, je ne suis plus une bande de jeunes à moi tout seul et vous êtes devenus mes chanteuses et chanteurs préférés (juste un tout petit peu après moi). Votre hommage me va droit au cœur et je peux repartir tranquille-peinard à la pêche à la ligne, certain que mes petites chansons ne marchent plus à l’ombre. C’est bon de s’asseoir sur un banc cinq minutes avec vous…”, a-t-il écrit à propos de ce double disque.