Elisabeth Reynaud est une personnalité bien connue des fans de Céline Dion. Biographe de la chanteuse, elle publie un troisième ouvrage dont la star est à nouveau le sujet. Mais ce qu’elle raconte ne va pas arranger sa cote de popularité, déjà désastreuse, auprès de la fan base de l’artiste.

© D.R.

Dans son livre intitulé Céline Dion, icône et femme de cœur (Larousse), l’auteure aborde de nombreuses facettes de la vie de Céline Dion. Mais aussi, les derniers instants de René Angélil emporté par le cancer de la gorge le 4 janvier 2016. “Il était bouffi, n’avait plus de langue, il ne pouvait plus manger, était aveugle et sourd et c’est Céline qui le nourrissait par sonde”, a-t-elle résumé dans un entretien accordé à Gala. Céline allait sur scène (elle était en résidence à Las Vegas à l’époque, NdlR.) dans les paillettes et l’heure d’après, elle nourrissait René par sonde alors qu’il était mourant et ça a duré des mois.”

Pas sûr que Céline Dion apprécie le propos. Elle qui à la réputation d’être cash et de ne rien cacher, s’était jusqu’ici bien gardée d’évoquer ces moments pénibles.