Cette semaine, le château de Fontainebleau avait exceptionnellement fermé ses portes au public mercredi.

Le président de la République française Emmanuel Macron recevait un hôte pas comme les autres le prince héritier Mohammed ben Zayed Al-Nahyane d’Abou Dhabi, également ministre de la Défense. Son frère le cheikh Khalifa bin Zayed Al Nayan, président des Emirats Arabes Unis a financé à hauteur de 10 millions € un chantier de 12 ans pour la restauration du théâtre du château de Fontainebleau.

Ce théâtre qui fait partie de la visite du château, a été aménagé à partir de 1853 et inauguré en 1857 sous l’impulsion de l’empereur napoléon III et l’impératrice Eugénie. À l’instar de stades de football qui ont été rebaptisés en fonction du nom du sponsor, le théâtre impérial est désormais appelé Théâtre Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan.

Autre chantier à Fontainebleau, la restauration de son célèbre escalier en forme de fer à cheval qui est lui pris en charge par l’émir du Qatar.

Le château de Chantilly a bénéficié de 2005 à 2020 du généreux mécénat du prince Karim Aga Khan qui avait injecté pas moins de 70 millions avant de se retirer pour des raisons personnelles.

Enfin, cet automne (la date reste à préciser), l’Hôtel de la Marine situé place de la Concorde à Paris ouvert au public depuis quelques semaines, verra une nouvelle aile restaurée qui abritera la collection Al Thani l’une des plus importantes au monde.

Le Cheikh qatariote Hamad bin Abdullah Al Thani a minutieusement constitué au fil des ans une collection privée regroupant près de 6000 œuvres de l’Antiquité à nos jours. Certaines pièces ont fait l’objet d’expositions temporaires à New York, Paris, Venise ou Londres.

Le cheikh souhaitait trouver un écrin à la hauteur de ses pièces d’art. Il a ainsi conclu un accord en 2018 avec le Centre des monuments nationaux donnant lieu à la mise à disposition d’une galerie au sein de l’Hôtel de la Marine pour une durée de 20 ans en contrepartie d’un don qualifié d’"extrêmement généreux" qui a permis quant à lui de restaurer avec raffinement l’Hôtel de la Marine.