BRUXELLES Jamais deux sans trois ? Lindsay Lohan n’a qu’à bien se tenir, dans ce cas, puisqu’en l’espace de quelques jours la jeune femme s’est vue accusée de kleptomanie et a été écartée d’un tournage pour lequel elle avait pourtant tenté de se battre (un peu). Un double mauvais coup pour la starlette qui n’a plus rien fait de sérieux au cinéma depuis un sacré bout de temps. En cause : son attitude ingérable, sa dépendance à l’alcool et autres substances illicites (en cocktail, ça ne pardonne pas) et son incapacité à filer droit, ne serait-ce que le temps d’un long-métrage…

En 2009, pourtant, après une longue traversée du désert, l’actrice signe enfin un contrat : celui de The other side , dans lequel elle partagera l’affiche avec Woody Harrelson, Giovani Ribisi et Alanis Morissette. David Michaels, le réalisateur, y croit dur comme fer et affirme même que “Lindsay est consciente de la perception que les gens ont d’elle. Elle est vraiment décidée à faire ce qu’il faut pour changer tout ça ”.

Sauf qu’un an plus tard et à quelques semaines du premier clap, le même Michaels a laconiquement annoncé que son “équipe a simplement décidé de se dispenser de Lindsay” et que le nom de sa remplaçante ne tarderait pas à être dévoilé.

Il ne lui reste plus qu’à se faire consoler par ses amis, s’il lui en reste. Puisque, aux dernières nouvelles, elle aurait eu maille à partir avec un de ses potes qui l’accuse de lui avoir piqué sa Rolex, malencontreusement oubliée dans la résidence de Lindsay…



© La Dernière Heure 2010