La chanteuse a sèchement taclé ses fans avides de savoir quand sortira son nouvel album alors qu’elle consacre tous ses efforts pour enrayer la pandémie actuelle.

Rihanna a le sens de priorités et c’est tout à son honneur. Vendredi dernier, à l’occasion d’un live sur Instagram, elle a mis les points sur les "i", quitte à décevoir les plus motivés de ses fans qui n’attendent qu’une chose depuis des lustres, son nouvel album annoncé depuis 2018… "Si l’un de vous, bande d’en***, me demande encore une fois ce qu’il en est du prochain album alors que j’essaye de sauver le monde, contrairement à tous vos présidents… Je tire à vue", a-t-elle sèchement lâché.


Si l’expression "sauver le monde" est probablement très présomptueuse, pas question de nier que Riri ne s’implique pas pour lutter contre la pandémie. Elle a multiplié les dons : 5 millions de dollars pour sa fondation - Clara Lionel Foundation - pour financer différents programmes afin de répondre aux urgences dans le monde, 700 000 dollars pour la Barbade d’où elle est originaire pour pallier la pénurie de respirateurs ou encore 4,2 millions de dollars pour financer des logements et des repas pour les personnes victimes de violences pendant le confinement.

Il est vrai que Rihanna a été confrontée de près avec la réalité du Covid-19. Son père âgé de 66 ans l’a contracté et a b ien cru que sa dernière heure avait sonné . "Ma fille Robyn vérifiait chaque jour que j’allais bien. Honnêtement, j’ai cru que j’allais mourir", a-t-il confié. Il n’est pas difficile de comprendre que sa priorité actuelle est tout sauf son nouvel album