Une anecdote qui fait froid dans le dos. La célébrité a un prix et Robbie Williams était à deux doigts d'en payer le prix fort. Le chanteur britannique de 47 ans s'est confié sur le tueur à gages qui voulait mettre fin à ses jours quand il était au sommet. 

"J'étais bien trop célèbre"

"Je ne l'ai jamais dit, mais on avait mis un contrat sur ma tête. Je n'en ai jamais parlé publiquement auparavant. C'est fini maintenant", a glissé l'ancien membre de Take That, précisant que "des amis" empêcher que cela arrive. "Ce truc est l'aspect caché de la célébrité. À un moment de ma vie, j'étais bien trop célèbre, genre Michael Jackson. Je suis devenu célèbre quand j'avais 17 ans, j'étais dans un 'boys band' à 16 ans et le groupe a décollé", a-t-il estimé, avant de philosopher sur les dérives de la célébrité. "La célébrité extrême et le succès extrême vont de pair avec l'anxiété, la dépression et les maladies mentales. Il y a plusieurs niveaux de célébrité et chacun vous affecte différemment", a-t-il tranché. 

Par le passé, Robbie Williams a souvent souffert de dépression qu'il noyait dans l'alcool et les drogues. "Je sais qu'avoir des enfants m'a permis de me débarrasser de mes mauvaises habitudes", confiait-il dans le Parisien en 2020.