Aussi anachronique que cela puisse paraître dans une société ultraconnectée, Robbie Williams n’a jamais possédé de smartphone. 

"Je n’ai plus de téléphone depuis 2006, a-t-il avoué dans une émission sur le foot, Back of the Net. Je m’en suis débarrassé parce que je ne les aime pas." Pour les réseaux sociaux, il fait aussi appel à une équipe. "Je ne possède de mot de passe pour rien, sinon ma carrière serait terminée…" Une manière inhabituelle de concevoir le luxe qui ne manque peut-être pas de bon sens.