Fin mars, on apprenait que l'ancienne ministre de la Santé et actuelle ministre de la Culture française, Roselyne Bachelot, était positive au Covid, quelques jours seulement après avoir reçu sa première dose de vaccin. La femme politique a souffert de sa contamination puisqu'elle a même été hospitalisée. Désormais rétablie, Roselyne Bachelot a donné sa première interview depuis sa contamination au micro de Jean-Jacques Bourdin.

Si la ministre de la Culture a évidemment répondu aux questions concernant une réouverture possible des cinémas ou encore des musées, elle est également revenue sur son infection au Covid. "Ce n''est pas facile car les séquelles sont évidemment importantes, mais je les surmonte, lance-t-elle. Pendant 3-4 jours, vous n'avez plus de symptômes, puis tout d'un coup, la maladie revient !"

Très mal en point durant son hospitalisation (elle avait dû être placée sous un traitement d’oxygénothérapie renforcée), Roselyne Bachelot a confirmé à l'animateur radio avoir cru mourir. "Oui à un moment très précis, répond-elle. "On se dit que c'est le moment. Je suis quelqu'un qui essaye d'apprivoiser la mort au maximum et je me dis tous les soirs que c'est peut-être le dernier."

Émue, Roselyne Bachelot a également tenu à remercier le personnel hospitalier. "Je me suis sentie seule mais jamais abandonnée, explique-t-elle. Car autour de moi, il y avait une équipe médicale absolument extraordinaire. J'ai une reconnaissance infinie et profonde pour eux."