Dans le podcast "Armchair Expert" diffusé ce lundi et relayé par plusieurs médias américains, l'actrice américano-libano-mexicaine a expliqué avoir été traumatisée par le tournage d'une scène de sexe, celle du film "Desperado" qui l'a révélée au grand public en 1995. 

Dans ce film réalisé par Robert Rodriguez, Salma Hayek incarne "Carolina", une jeune femme qui finit par tomber dans les bras d'El Mariachi, joué par Antonio Banderas. Si, dans le script initial, cette histoire n'aurait jamais dû aboutir à une scène de sexe, les équipes du film ont finalement changé d'avis en voyant l'alchimie entre les acteurs. Une véritable catastrophe pour la jeune actrice qui n'avait jamais participé à ce genre de séquence auparavant. 

"Antonio me faisait peur. C'était un gentleman, mais il était si... libre. Cette scène n'était rien pour lui mais moi j'avais peur. Au début, j'ai commencé à ricaner, puis je me suis mise à pleurer. Je ne pouvais plus m'arrêter", explique-t-elle dans l'interview. "Ils essayaient tous de me faire rire, mais dès que je lâchais la serviette, je me mettais à pleurer."

Finalement, la scène de sexe a pu être tournée mais, à l'écran, elle apparaît en une suite de courtes séquences. "C'était le mieux que je pouvais faire", détaille aujourd'hui la quinqua, qui avoue avoir eu des difficultés à tourner la scène car elle redoutait la réaction de sa famille. 

Malgré tout, l'actrice garde un bon souvenir du tournage où toute l'équipe a toujours été "adorable" avec elle. "Je n'ai jamais subi aucune pression", conclut-elle.