Figure historique de Viva for Life, Sara de Paduwa prête son nom et son visage à une nouvelle cause qui lui tient à cœur : la réinsertion des victimes du cancer dans la vie sociale et active. L’animatrice du 6-8 de La Une a accepté d’être la marraine d’un grand challenge lancé, à l’occasion de la Journée Mondiale contre le Cancer, par l’association FightxLife, créée par Sara Rezki.

Celui-ci vise à récolter, du 4 au 5 février, un maximum de dons, via un système de crownfunding, pour aider les personnes atteintes du cancer à bénéficier de cours de boxe, un accompagnement social et sportif, mais également pour parrainer une personne, l’achat d’une perruque ou encore un kit de matériel destinés aux enfants hospitalisés.

J’ai rencontré Sara Rezki à la remise des trophées féminins, il y a un an. Le parcours de cette femme m’a impressionné. C’est une personne qui vaincu plusieurs cancers, qui a vécu des choses très difficiles, et qui pense désormais aux autres et à leur bien-être. Elle inspirait beaucoup de respect. C’était donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai accepté d’être la marraine de ce challenge. J’ai également accepté parce qu’on connaît tous quelqu’un autour de nous qui a été touché par le cancer. De mon côté, c’était ma maman. Elle est décédée des suites de cette maladie. Le cancer est vraiment l’un des fléaux de notre société. Je tire mon chapeau à toutes celles et ceux qui ont réussi à s’en sortir”, explique Sara de Paduwa qui croit au sport pour “calmer les maux”. “C’est une superbe initiative. L’image de la boxe renvoie beaucoup de choses. On se dit qu’on a juste envie de frapper le cancer, de le mettre K.O. Il y a une belle symbolique là-dedans. En plus de ça, c’est un sport très complet qui permet d’évacuer et de se sentir mieux dans sa peau.

Informations sur www.fightxlife.com