Elle avait présenté des excuses pour la "grave erreur de jugement" révélée par la caméra

LOS ANGELES L'ancienne belle-fille de la reine d'Angleterre Elizabeth II, Sarah Ferguson, a avoué à la reine américaine des talk-shows Oprah Winfrey qu'elle était soûle au moment du scandale provoqué par une vidéo où elle offre un "accès" à son ex-mari contre de l'argent. Selon des extraits de l'émission d'Oprah Winfrey, dont le magazine People a révélé la teneur lundi et qui doit être diffusée mardi, "Fergie" explique qu'elle n'a pas vu l'enregistrement vidéo par lequel le scandale est arrivé.

"Je n'ai pas voulu voir la vérité en face, parce que j'étais au plus bas à ce moment-là", a dit la duchesse d'York, 50 ans.
"J'avais bu. Je n'étais pas moi-même", a-t-elle ajouté lors de cet entretien enregistré vendredi.

Sur la vidéo en question, réalisée à l'aide d'une caméra cachée, on voit Sarah Ferguson proposer à un journaliste de News of the World, pour la somme de 500.000 livres (560.000 euros), "l'accès au prince Andrew", dont elle est restée proche 14 ans après leur divorce.
Elle avait présenté des excuses pour la "grave erreur de jugement" révélée par la caméra.
Le journaliste s'était fait passer pour un homme d'affaires.

© La Dernière Heure 2010